Bio-nettoyage

Bio-nettoyage

Dans le milieu professionnel, certains domaines d’activité sont plus sensibles que d’autres, c’est pour cette raison que le nettoyage de leurs locaux doit être fait plus régulièrement par des professionnels qualifiés et avec les produits adaptés. C’est par exemple le cas dans les établissements hospitaliers, où il faut limiter la prolifération des bactéries au maximum. L’assainissement du lieu est primordial dans ce domaine pour réduire ou complètement éliminer les bactéries et par conséquent les contaminations. Ce type de procédé peut également servir à créer des environnements totalement stériles.

Qu’est-ce que le bionettoyage ?

Le bionettoyage est l’ensemble des actions mise en place pour assainir et nettoyer des locaux professionnels ou tout environnement nécessitant un soin particulier dans son nettoyage. Son but est de réduire drastiquement, voir totalement supprimer tous les micro-organismes pouvant se développer dans ce lieu. Le bionettoyage se décompose généralement en 3 grandes actions :

  • le nettoyage ;
  • le rinçage ;
  • la désinfection.

Les personnes en charge du bionettoyage utilisent généralement des produits détergents. C’est ce qui leur permet, en un seul passage, de nettoyer, désinfecter et d’apporter une sensation de propreté visuellement grâce à des produits possédant une action bactéricide, fongicide et virucide. Il est important que le bionettoyage soit réalisé par des professionnels, car cette action doit protéger le personnel de l’établissement comme les clients ou patient des éventuels risques de contamination. C’est la seule manière de lutter efficacement contre les infections dues à la prolifération de germes.

Le bionettoyage en définition

La méthode du bionettoyage pour un résultat impeccable repose sur une théorie basée autour la propreté. C’est en Allemagne, en 1959 que Herbert Sinner, employé alors de la société Henkel, émit sa théorie qui se distingue en 4 facteurs pour un nettoyage optimal. Nous l’appelons aujourd’hui le “Cercle de Sinner” en rapport au nom de son inventeur. Ce système prend en compte 4 facteurs qui sont les piliers pour un bionettoyage optimisé :

  • la température : température de l’eau à laquelle le produit de nettoyage est ajouté ;
  • action chimique : représente l’action du produit sur la surface ;
  • action mécanique : geste produit par le professionnel pour traiter la surface (balayage, nettoyage, frottage, …) ;
  • action de temps : représente le temps de pose du produit sur la surface pour qu’il agisse.

Le Cercle de Sinner veut que chacun des facteurs représente 25 % du travail à effectuer. Si l’on vient à modifier un des éléments, il faudra compenser le manque sur un ou plusieurs autres.

Quels sont les avantages du bionettoyage ?

Le bionettoyage d’une manière général, permet d’obtenir un résultat propre aussi bien visuellement que biologiquement. Il permettra notamment de :

  • complètement éliminer les déchets, poussières ou éventuelles salissures ;
  • restituer la brillance des différents supports (vitres, miroir, etc.) ;
  • nettoyer le tartre au niveau des arrivées d’eau (robinets, douches, etc.) ;
  • réduire le nombre de micro-organismes sur les surfaces et les environnements.

Pour un résultat optimal, il faudra cependant veiller à la méthode appliquée, au matériel utilisé, la fréquence des nettoyages, mais aussi aux différents produits pour traiter les surfaces.

DORE : pour un bionettoyage efficace !

Si vous souhaitez effectuer un bionettoyage optimal dans vos locaux, n’hésitez pas à contacter l’entreprise Doré pour toute demande d’informations ou de devis. Nous serons ravis de répondre à vos questions.

 

Remonter